Actualité

Le diaporama sur le dispositif.

intervention de Professeur Priscille Gerardin, Psychiatre enfant/adolescent CHU Rouen / CH Rouvray

Retrouvez ici le texte de l'amendement AS1 adopté à l'assemblée nationale et portant sur le focntionnement des ITEP en dispositif.

Les unités d’enseignement dans les établissements médico-sociaux et de santé. Rapport conjoint des ministères des finances et des comptes publics, des affaires sociales et de la santé, de l'Education Nationale. Publié en avril 2015. Enquête réalisée en 2014.

La Nouvelle Revue de l'Adapatation et de la Scolarisation vient de publier un numéro spécal Dispositif ITEP, en partenariat avec AIRe.

Sylvie CANAT et Hervé BENOIT, en charge de la direction de cet ouvrage l'ont présenté lors des journées nationales de Biarritz le 5 décembre 2014.

Pour consulter le résumé, accéder à la présentation de Biarritz et commander l'ouvrage, cliquer sur ce lien.

Le numéro 6 de novembre 2014 des cahiers du CCAH fait un point sur les accompagnements, les parcours. Le dispositif ITEP y est décrypté de manière très pédagogique.

Jeudi 11 septembre, Gilles GONNARD, Président de AIRe et Lionel DENIAU, Président d'honneur, ont été reçus à l'Elysée par le conseiller social du Président de la République pour échanger autour de la loi santé en cours d'élaboration. L'engagement de l'association est fort pour contribuer au volant santé mentale de ce texte en préparation.

Ce document de synthèse fait suite aux échanges  du 12 mai 2014 de la commission organisation institutionnelle avec François Crémieux, coordonnateur du pôle organisation territoriale des soins du Cabinet de Mme Touraine.

Le CNCPH déplore à nouveau  les modalités de la concertation (délais de travail de la commission, envoi incomplet des documents la veille de la commission). Ces conditions ne respectent aucunement les principes de démocratie participative que le projet de loi veut lui même renforcer. De ce fait, le CNCPH se réserve la possibilité de compléter cette contribution d'un avis ultérieur dans lequel sera notamment abordée la thématique de la santé mentale en lien avec le groupe handicap psychique.

La reconnaissance officielle du handicap psychique apparaît pour la première fois dans la loi de 2005 pour l'égalité des droits des personnes handicapées. Cette appellation est donc une notion relativement  nouvelle.

Le projet de Loi de santé, dans les articles 11 et 12, intègre les spécificités de la prise en charge en santé mentale et psychiatrie. 

Le GT se réjouit de voir un article spécifique (art 12) de la loi consacré à la Santé mentale donnant des éléments précis sur une ORGANISATION TERRITORRIALE de la Santé Mentale. Toutefois, un article parait bien modeste par rapport aux attentes créées par le rapport Robillard  et antérieurement par le Plan Psychiatrie Santé Mentale...  

La Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion réagit à notre communiqué relatif à la mission PIVETEAU par un courrier de soutien à notre action.

Communiqué de presse :


L’AIRe tient à remercier Monsieur PIVETEAU et l’ensemble de la mission, d’avoir associé et entendu les usagers, les parents, les professionnels et les représentants de notre association. Le rapport riche d’analyses et de propositions prend en considération la spécificité des besoins et des réponses en faveur des  jeunes présentant un handicap psychique.

 

L’AIRe s’inscrit dans l’orientation stratégique proposée : passer d’une logique de places à une logique de réponses. L’expérimentation « Dispositif ITEP » relevée par la mission va dans le sens de la notion de parcours telle que l’a évoquée le rapport.

 

L’AIRe sera force de propositions pour la mise en œuvre du plan d’accompagnement global des usagers tel qu’il est préconisé.

 

L’AIRe poursuivra son engagement  sur les nécessaires coopérations inter institutionnelles permettant un réel parcours de santé et d’accompagnement, fluide et sans rupture.

Notre association souhaite que le Ministère s’attache rapidement aux suites à donner à ces propositions, en cohérence avec la préparation de la loi de santé et la prochaine Conférence Nationale du Handicap.

La Conférence Nationale de Santé a organisé un débat public sur « les jeunes et la santé : comment être plus solidaires ? », le 02.12.13.

La C.N.S. a ensuite constitué un groupe de travail  associant le groupe de jeunes impliqués dans le débat public, des membres de la C.N.S. après appel à candidatures, ainsi que des représentants des ministères de la santé, de l’éducation nationale, de la jeunesse, de l’enseignement supérieur, de l’agriculture et de la justice, du travail...

Le travail du groupe a été enrichi de contributions libres adressées au rapporteur, le Pr Laurent GERBAUD.

La Commission permanente de la C.N.S. a régulièrement suivi les travaux et donné son accord pour présentation en assemblée plénière.

L’avis a été approuvé par les membres présents lors de l’assemblée plénière de la C.N.S. le 03.04.14.

 

télécharger ici l'avis de la conférence nationale de santé validé lors de son assemblée plénière.