AIX LES BAINS. 2016

Côté vesti-AIRe

A travers textes et images, suivez quotidiennement la vie de ces journées d'études.

 

Dessinateurs

Dessins réalisés au cours des journées

(Cliquez sur les dessins pour les agrandir)

 

Information
JOURNEES DE VERSAILLES 2017
29,30 Novembre et 1 décembre 2017.
télécharger ici l'argument.
Profils, méthodes, recherche d’efficacité
Les DITEP à l’aune des influences contemporaines.

L’environnement politique et sociétal des ITEP est en constante évolution. Avec le « fonctionnement en dispositif », les ITEP ont engagé une mutation conceptuelle etorganisationnelle d’ampleur. Ces évolutions ont une influence sur nos pratiques et sur notre culture professionnelle. Nous sommes interpellés aujourd’hui en termes de « méthodes » et d’efficacité.
Ces enjeux suscitent de multiples débats, parfois des controverses, notamment dans le secteur médico-social. Les parents demandent, légitimement que leurs enfants bénéficientde conditions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques des plus pertinentes, sinon« efficaces » à leurs yeux. En même temps, les professionnels des DITEP ont le sentiment –discuté - que les profils des jeunes accueillis ont évolué ces dernières années, qu’ils se diversifient au point de devoir adapter nos réponses en conséquence, pour les enrichir.
Deux attentes se rejoignent. D’un côté, prendre en compte la commande sociale de finalisernos accompagnements avec des objectifs personnalisés et des résultats évaluables. Del’autre, s’adapter - en termes de méthodes - à l’apparente évolution des profils psychologiques des enfants orientés en ITEP ; à ceux qui, naguère, relevaient exclusivement de la pédopsychiatrie ; à ces nombreux adolescents qui sont en rupture de soins. Ils présentent des troubles psychiques avérés, souvent déconcertants pour les intervenants, confrontant notre offre thérapeutique à ses limites.
Nos orientations soignantes peuvent être interrogées sous le signe de la lucidité, pour s’ouvrir à une diversité d’approches complémentaires, adaptées à la complexité de ces profils. En effet, il existe une pluralité de disciplines et de méthodes, propres à traiter -comme tels - certains troubles présentés par les enfants d’ITEP : approches neuroscientifiques ; remédiations cognitives ; thérapies alternatives (cognitives, comportementales, EMDR, méthodes corporelles et de relaxation, …). Il est question d’agir
sur le contrôle des émotions, sur l’impact des traumatismes, sur les habilités sociales, sur le rapport au corps, sur la possibilité d’apprendre, sur les conduites addictives… Autant de voies à explorer pour accompagner ces enfants qui ne peuvent pas supporter les interventions dont ils ont précisément besoin.

Ces approches sont-elles incompatibles, par nature, avec notre éthique professionnelle ?
Visent-elles à abraser les symptômes en ignorant la souffrance psychique qui les soustend ? Prônent-elles réellement une conception réductrice et purement adaptative du Sujet ?
Est-ce bien, nécessairement, le cas ?

Dans leur diversité, les ITEP sont façonnés par une multitude de courants historiques et contemporains : programmes rééducatifs, pédagogie institutionnelle, pédagogies actives, interculturalité, thérapies familiales, thérapie institutionnelle…Il nous revient aujourd’hui de clarifier la portée et les limites des courants théoriques et techniques qu’ils soient récents ou plus anciens, d’examiner leurs compatibilités avec les projets de DITEP, leur concordance avec les attentes parentales et sociales, leur contribution éventuelle à la qualité du partenariat avec la pédopsychiatrie et l’Education nationale.

Ce travail d’explicitation et d’ouverture constitue l’enjeu majeur de ces journées d’études.

JOURNEES DE FORMATIONS ET D'ETUDES de l'AIRe 2016. 
7,8, 9 décembre 2016. AIX LES BAINS.
DU RÉSEAU AUX COOPÉRATIONS :
DE L’INTERDISCIPLINARITÉ À L’INTER-INSTITUTIONNALITÉ

Comment trouver le point d’équilibre ?

 

Affiche

Evénement :
Le mercredi 7 au soir à 20h00 au cinéma Victoria.projection en avant-première du film "SALES GOSSES" réalisé par Céline THIOU et produit par Balibari films.
Le nombre de places étant limité, il est vivement recommandé de réserver auprès du secétariat de l'AIRe :
secretariat@aire-asso.fr


ARGUMENT :

 

Dix années se sont écoulées depuis la parution du décret ITEP. Le secteur médico-social a composé avec les politiques publiques en matière d’offre de services, au regard des préconisations du Conseil de l’Europe favorable à « la désinstitutionalisation des enfants porteurs de handicap ».

 

L’AIRe réaffirme sa conception novatrice du dispositif ITEP.

Celle-ci nous invite vers une dynamique interinstitutionnelle nécessitant sans cesse de nouvelles articulations de nos modalités d’accompagnement. La mise en oeuvre du dispositif ITEP fait d’ores et déjà émerger un nouvel espace de coopérations, dont les contours institutionnels restent à déterminer.
Les écueils que nous rencontrons dans l’accompagnement de ces jeunes repérés comme déroutants, constitueront des éléments fédérateurs pour tisser ces liens interinstitutionnels.

 

Comment articuler les différentes approches institutionnelles qui se trouvent au carrefour de la santé, de l’enseignement et du social ? Il s’agit aujourd’hui d’inventer d’autres modèles de coopérations qui contribuent à la fluidité des parcours des jeunes. Ce travail de nouage interinstitutionnel suppose d’instaurer une fonction« garante » qui puisse préserver l’intérêt général et celui de l’usager. Nous devons initier un espace de pensée collectif pour éprouver cet espace-temps et construire une entité fédératrice. Il s’agira de constituer « une enveloppe partenariale » au sens de Jacqueline IGUENANE, en faisant preuve « groupalement » de créativité. Cette enveloppe ainsi co-construite, permettra d’ajuster les différents rouages du projet d’accompagnement.


Durant ces journées d’étude, nous nous proposons d’interroger ce nouage interinstitutionnel qui appelle à des coopérations dans la mise en oeuvre d’un travail avec les acteurs qui interagissent tout au long du parcours
du jeune : les parents, l’Éducation Nationale, la Santé, la protection de l’enfance…
L’éclairage de ces regards croisés nous invite à rechercher le point d’équilibre à partir duquel les résistances s’atténuent, pour laisser place à la complémentarité des interactions.

 

PROGRAMME :

télécharger ici la plaquette des journéees.

 

         Du Réseau aux coopérations

          De l’interdisciplinarité à l’inter-institutionnalité

 

Mercredi 7 décembre

 

13h > 14h    Introduction par Gilles GONNARD Président de l’AIRe. Hommage à Serge HEUZE.

                    Accueil par Dominique DORD, Député-Maire de la ville d’Aix les Bains

14h > 14h45 Ouverture des journées par Marie-Hélène LECENNE, Directrice de Handicap et grand âge de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes

14h45 >15h45 Intervention d’Etienne PETITMENGIN, Secrétaire général du Comité interministériel du handicap

15h45 > 16h00         Pause

16h > 17h15    Intervention de Bertrand RAVON, Maître de conférence à l’Université  Lumière Lyon II

17h15 > 18h30   Intervention de Jean- Pierre PINEL, psychologue, psychanalyste, Professeur Universitaire à Paris XIII

 

Jeudi 8 décembre

 

8h45> 12h30     Ateliers 1 à 10

14h > 15h15      Intervention d’Emmanuelle BONNEVILLE, psychologue, Maître de Conférence , Université Paris V Descartes – Sorbonne Paris Cité

15h15 > 16h30  Intervention Andrés ATENZA, Philosophe, sociologue,Directeur Général de l’ANRAS (Association Nationale de Recherche et d’Action Solidaire)

16h30 > 16h45         Pause

16h45 > 18h30 Intervention de Sandrine AMARE, Coordinatrice pôle Formation continue, Etude, Recherche-action au Collège Coopératif Rhône Alpes.

 

Vendredi 9 décembre

 

8h45 > 12h30       Ateliers 11 à 20

14h > 15h00        Table ronde animée par Lionel DENIAU, Président d’honneur de l’AIRE. Les acteurs de l'interinstitutionnalité.

15h00 > 16h30   Intervention Jean-Philippe PIERRON, agrégé et Docteur en philosophie à l’université Jean Moulin, Lyon 3, où il est doyen de la faculté de philosophie. "Une institution peut-elle être ouverte?

16h30 > 17h30    Conclusion de Gilles GONNARD, Président de l’AIRe     

L'atelier 13 que devait mener Serge HEUZE a été maintenu sur la base du même contenu. C'est pour l'AIRe partie intégrante de l'hommage que nous souhaitons lui rendre.
C'est Yves MATHO qui mènera cet atelier dont la modératrice sera Maryse SOUST-LATOU
MODALITES D'INSCRIPTION :

Un bulletin d’inscription par participant, il n’y a pas d’inscription collective.

Votre attention est attirée sur le fait que les inscriptions incomplètes ne pourront pas être validées.

Pour un dossier complet, joindre obligatoirement (les documents sont téléchargeables en cliquant dessus): 

Instructions d'inscription

 

En cas de virement, préciser obligatoirement dans le libellé l’identité de l’établissement payeur.

Coordonnées bancaires : 

AIRe 

Banque Guichet   N° de compte Clé

15589    35147     03110509940   23

IBAN : FR76 1558 9351 4703 1105 0994 023

BIC : CMBRFR2BARK

 

Les inscriptions sont à adresser au secrétariat des journées, à l’adresse suivante :


Journées d’études d’Aix les Bains
SESSAD Les Sources
18 avenue Jean Moulin   
26500 Bourg les Valence

 

Téléphone du secrétariat : 06 01 15 03 69

Adresse mail des journées : aixlesbains2016@aire-asso.fr

 

L’inscription apporte à chaque participant la qualité de membre sympathisant pour l’année qui suit sa participation aux journées d’études.

 

Annulation : Pour toute annulation, 30% du montant des journées sera retenu avant remboursement.